Comment protéger un Whippet du danger des épillets : Un Whippet gris se déplace parmi des tiges d'herbe hautes, illustrant le danger des épillets qui menacent sa santé pendant les mois d'été.
Santé & soins

Comment protéger un Whippet du danger des épillets ?





Bienvenue sur Passion-Whippet ! Aujourd’hui, nous allons aborder un sujet crucial pour tous les propriétaires de Whippets. A savoir, comment protéger un Whippet du danger des épillets. Ces petits fragments de graminées peuvent sembler inoffensifs, mais ils peuvent causer de graves problèmes de santé à votre Whippet. C’est la pleine saison en ce moment et lorsque je promène ma Pimprenelle, je ne peux m’empêcher d’y penser et de m’inquiéter. Alors, voici ce que vous devez connaitre pour bien protéger votre Whippet du danger des épillets.









Les épillets, appelés aussi folles avoines ou voyageurs, sont les petites parties pointues de certaines plantes graminées qui peuvent se détacher facilement. Ces fragments mesurent souvent entre 1 et 2 cm et renferment une petite graine. Ces petites structures s’accrochent ensuite à nos vêtements. Mais elles se fixent aussi, au pelage de nos Whippets. Et elles visent notamment des zones sensibles.

Ces épillets sont très pointus et c’est ainsi qu’ils peuvent aussi s’enfoncer et s’incruster sous la peau. Non seulement, ils peuvent pénétrer dans un orifice naturel, mais ils peuvent aussi perforer la peau s’ils ne sont pas détectés rapidement. Le danger des épillets est qu’ils peuvent migrer à travers la peau ou les muqueuses, causant inflammation et infection. Leur progression se fait dans les tissus mous adjacents. Cependant, les épillets peuvent également pénétrer plus profond dans certains organes (poumons, bronches, système digestif). Ils nécessitent alors une intervention chirurgicale pour être retirés.

Les épillets se trouvent partout là où les herbes sont hautes. On pense d’abord aux prairies et aux bords des routes. Mais on les trouve également dans les champs, les parcs et même dans nos jardins.

Comment protéger un Whippet du danger des épillets : Épillets dorés se balançant au vent dans un champ, représentant un danger potentiel pour les chiens comme les Whippets lors de leurs promenades en nature.








En réalité, les Whippets, avec leur pelage fin, ne devraient pas être particulièrement vulnérables aux épillets. Les plus malchanceux, en l’occurrence, sont les chiens qui possèdent un pelage épais et dense. On comprend vite pourquoi 🥺 Cependant, pour nos Whippets, c’est leur curiosité et leur vitesse qui les amènent souvent dans des zones de hautes herbes. Et c’est là où ces graminées sont plus susceptibles de se trouver. Du coup : danger 🚨









D’abord, les graines de graminées peuvent s’immiscer n’importe où. Leur forme pointue en harpon explique pourquoi quand elles pénètrent, elles ne ressortent pas. Ainsi, les épillets, s’ils ne sont pas retirés à temps, causent de petits, voire, de gros dégâts sur votre Whippet. Car le souci, c’est qu’on ne les voit pas toujours. Et bien entendu, en cas d’inclusion, l’épillet peut causer aussi bien une otite externe, la manifestation la plus fréquente, qu’une infection intracrânienne grave.

En plus, les épillets peuvent se loger dans diverses parties du corps du Whippet. Voici les plus fréquentes :

  • Pattes : Ils peuvent se coincer entre les coussinets ou les orteils, ou encore, sous les ongles (je pense à l’ergot, par exemple).
  • Oreilles : Les épillets peuvent pénétrer profondément dans le canal auditif, causant douleur et infection.
  • Yeux : Ils peuvent irriter ou blesser la surface de l’œil.
  • Nez : Un épillet peut être inhalé et causer des éternuements, une congestion nasale ou même, une infection respiratoire.
  • Gorge, joue, gencive ou amygdale : Nos Whippet aiment manger de l’herbe et certains avalent et mange un épillet. Celui peut alors rester coincé et provoquer un abcès.








Lorsque votre Whippet entre en contact avec des épillets, il est crucial de reconnaître rapidement les signes d’irritation ou d’infection afin de réagir promptement. Les épillets peuvent causer divers problèmes de santé qui se manifestent par plusieurs symptômes visibles. Voici les principaux à surveiller :

Si votre Whippet commence à lécher ou à mordiller une zone spécifique de son corps de manière excessive, cela peut être un signe qu’un épillet s’est accroché ou a pénétré sa peau. Cette zone peut être entre les orteils, sur les pattes, ou n’importe où sur le corps où le poil est suffisamment dense pour capturer un épillet.

Un épillet coincé entre les coussinets ou sous un ongle rend la marche douloureuse pour votre Whippet. Si vous observez que votre chien boite ou qu’il semble avoir mal lorsqu’il marche, vérifiez ses pattes pour y rechercher d’éventuels épillets.

Les épillets peuvent facilement se loger dans les oreilles de nos Whippets. Si votre chien secoue fréquemment la tête, s’il se frotte les oreilles contre des meubles ou contre le sol, il se peut qu’un épillet soit à l’intérieur de son oreille.

Un épillet peut être inhalé et venir se coincer dans les voies nasales. Cela cause alors des éternuements continus et/ou un écoulement nasal inhabituel. On assiste même parfois à des saignements nasals. Cela peut être particulièrement dangereux. Et cela nécessite une attention vétérinaire immédiate.

Toute zone de la peau qui devient rouge, enflée ou qui suinte peut indiquer la présence d’un épillet sous la peau. Si de surcroit, vous notez la présence de fièvre, ne trainez pas ! Ces signes d’infection sont particulièrement sérieux. Ils doivent être traités impérativement par un professionnel.

Un Whippet qui est généralement actif et joyeux mais qui devient soudainement léthargique, désintéressé par le jeu ou la nourriture, ou semble être en détresse, pourrait aussi souffrir de la douleur ou de l’inconfort causés par un épillet.

Comment protéger un Whippet du danger des épillets : Un Whippet attentif se déplace parmi les hautes herbes sèches, illustrant la vigilance nécessaire pour éviter le danger des épillets qui menacent sa santé.












La meilleure façon de protéger votre Whippet est de vérifier son pelage après chaque promenade dans des zones à risque Surtout pendant et après la saison de floraison des graminées. Même si une étude australienne de 2016 (1) indique que seul un toilettage fréquent peut prémunir votre chien des maladies liées aux épillets, pour le Whippet, dont le poil est très ras, l’observation minutieuse de son pelage semble suffisante si elle est systématique. Et celle-ci doit se faire de la tête aux pieds, et passer par tous les recoins.

En outre, il est possible de diminuer le risque que des épillets s’attachent au pelage de votre Whippet en évitant les promenades dans des zones où les graminées sont arrivées à maturité. Il est aussi recommandé de maintenir votre jardin bien entretenu, en tondant et défrichant régulièrement, pour empêcher les graminées d’atteindre leur pleine maturité.

Si vous trouvez un épillet sur ou dans votre Whippet, il est crucial d’agir rapidement. Si l’épillet est simplement accroché au pelage, vous pouvez le retirer délicatement avec une pince à épiler.

Cependant, si l’épillet a pénétré la peau ou une autre cavité (oreilles, nez…), ne pratiquez pas l’automédication. Il est essentiel de consulter un vétérinaire, le plus rapidement possible. La gestion rapide par un vétérinaire est essentielle car un épillet peut causer des dommages sévères. Selon l’endroit où il pénètre, l’extraction d’un épillet peut être facile et rapide. D’autres fois, elle peut s’avérer plus délicate et provoquer divers problèmes de santé :

  • Nasal : Il peut endommager les voies respiratoires, incluant les poumons et les bronches.
  • Oculaire : Il risque de blesser la cornée et de causer des ulcérations.
  • Auriculaire : Il peut atteindre le conduit auditif, provoquer des otites, et dans certains cas, perforer le tympan.
  • Génital : Chez les femelles, il peut causer des vaginites.

Les épillets sont sources de lésions. Ils nécessitent souvent des interventions multiples, parfois coûteuses, pour être complètement retirés, surtout si le traitement est retardé. Il est donc primordial de consulter rapidement un vétérinaire pour éviter des complications longues et onéreuses.

Comment protéger un Whippet du danger des épillets : Portrait captivant d'un Whippet beige se faufilant avec précaution entre des épillets dans un champ, mettant en lumière les risques que ces plantes représentent pour les chiens.








Alors, maintenant, vous voilà mieux armés pour protéger votre Whippet du danger des épillets !

Car, oui, les épillets sont une menace sérieuse du printemps à la fin de l’été. Et cette menace est souvent sous-estimée par les propriétaires de chiens, y compris les maitres de Whippets. Protéger votre Whippet du danger des épillets est une responsabilité essentielle pour tout propriétaire conscient des risques que ces graminées peuvent représenter.

Alors, en restant vigilant et en prenant les mesures préventives appropriées, vous pouvez aider à garder votre compagnon en bonne santé. Rapide à identifier et prompt à réagir, vous serez ainsi en mesure d’éviter les conséquences potentiellement douloureuses et coûteuses des épillets.

En gardant ces conseils à l’esprit, vous offrirez aussi à votre Whippet une vie plus sûre. Et rappelez-vous que chaque moment d’attention peut faire la différence dans la prévention de ces incidents courants mais dangereux.













Quelques informations complémentaires :

Etude :

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager!

Vous pourriez également aimer...

20 commentaires

  1. Merci pour cet article et ces infos importantes. Je pense que de nombreuses personnes ne connaissent pas l’existence des épillets et, du coup, ignorent les dangers que cela peut entraîner. C’est donc important de l’expliquer.
    Le mien, – pas un whippet mais un berger des Pyrénées – a dû subir deux interventions pour des épillet.
    Une fois aux oreilles l’autre lsouspatte

    1. Oui, c’est vrai, bien que qu’ils soient présents partout autour de nous, tant qu’un accident n’est pas survenu, les maitres ne connaissent pas souvent ce problème. C’est pour cela qu’il m’a semblé essentiel d’aborder le sujet. Merci Pascale pour ton partage d’expérience.

  2. Oh je ne connaissais pas les dangers de ces épillets ! Mon chien est un labrador avec un pelage long. Je ferai sûrement plus attention à ne pas le laisser s’approcher trop prés des champs maintenant. Merci pour ces conseils précieux.

    1. Très dangereux effectivement. Encore plus pour les golden retrievers que pour les Whippets. Restons tous prudents ! Merci Caroline.

  3. Aurélie la Rousse a dit :

    Moi qui trouve les herbes folles si belles !
    Je ne les verrai plus de façon aussi insouciante.

    1. C’est clair… Merci Aurélie.

  4. Bonjour, merci pour cet article, je n’avais pas conscience du risque pour mon chien. Ca vaut la peine de vérifier après chaque balade!

    1. C’est tout à fait ça. Merci Carmen.

  5. Merci Laura pour cet article informatif très important. La vigilance et l’intervention rapide sont essentielles pour éviter des complications graves. Merci encore pour ces recommandations précieuses pour la santé de nos compagnons à quatre pattes !

    1. Clairement, il faut savoir être vigilant. Merci Caroline & Mathieu !

  6. Merci Laura pour cette info importante, chose à ne pas négliger. Mon cousin dans notre jeunesse avait un setter irlandais. c’était en Provence où les épillets ( mot que je ne connaissais pas) était appelés en provençal des ‘spigao’. a chaque sortie en pleine nature, la chienne était passée en revue et plus particulièrement au niveau des oreilles.
    bel article pour nos amis à 4 pattes.

    1. Avec plaisir Pascal. J’avais déjà entendu parler d’espigaou mais jamais de spigao. Intéressant 😉

  7. Stéphanie a dit :

    merci Laura pour ce rappel très important pour nos chiens

    1. Je t’en prie Stéphanie 🙂

  8. FREDERIC BOUQUET a dit :

    Bonjour
    Un été en Charente Maritime, car il est bon de signaler qu’il y a des zones géographique propices. Notre Jack c’est mis à boiter en regardant entre ses orteils j’ai vu un trou et l’ai immédiatement emmené se faire opérer.
    Merci pour ce blog
    Frédéric

    1. Bonjour et merci Frédéric ! Vous avez eu le bon reflexe, c’est très bien ! Prenez soin de vous et de votre jack 🐾

  9. Merci beaucoup pour cet article ! J’en voyais partout dans ma campagne mais je n’avais aucune idée de ce que c’était, encore moins que cela pouvait être dangereux !

    1. Hélas oui, très dangereux si on ne les voit pas. Merci Edouard !

  10. L’an passé, mon cocker a eu un épillet dans le fond de l’oreille. Il a eu très mal et nous avons fini chez le véto. On fait super attention, mais l’autre jour, il en avait un sur son pelage. Je regarde aussi entre les coussinets. Merci pour tous tes conseils.

    1. Aïe, oui, ça fait mal dans l’oreille. Heureusement que vous avez fait le nécessaire. Il faut restez prudents en effet. Merci Jackie, c’est avec plaisir !

Laisser un commentaire