Maladie de Carré : un jeune Whippet se trouvant dans une cage métallique ouverte, ce qui suggère un environnement de refuge ou de clinique vétérinaire. Le chien a une robe principalement blanche avec des taches marron clair sur ses oreilles et autour de ses yeux. Ses yeux expriment une certaine tristesse ou peut-être de la fatigue, ce qui pourrait évoquer les symptômes d'un état maladif comme la maladie de Carré. Cette maladie virale est grave chez les chiens et peut présenter divers symptômes comme de la fièvre, des écoulements nasaux ou oculaires, une léthargie, ou encore des signes neurologiques. L'aspect clinique du cadre renforce cette hypothèse.
Santé & soins

Maladie de Carré : Un danger pour votre Whippet !

Abordons un sujet aussi crucial qu’émouvant : la maladie de Carré. Connue pour sa gravité, cette affection virale ne laisse aucun propriétaire de Whippet, ou de chien, indifférent.

Dans cet article, nous irons au cœur de cette maladie. Ce fléau, qui peut toucher nos amis à quatre pattes, n’est pas à prendre à la légère. Aussi, dans les lignes qui suivent, vous découvrirez tout ce qu’il y a à savoir sur cette maladie. De sa détection précoce à la manière de protéger efficacement votre Whippet. Ensemble, nous allons explorer les meilleures stratégies pour garder nos compagnons en bonne santé, démêlant ses causes, symptômes, et surtout, explorant les voies de sa prévention et de son traitement. Et cela, que vous soyez un propriétaire chevronné ou un nouvel amateur de ces élégants compagnons. Car, comprendre la maladie de Carré est essentiel pour assurer leur bien-être et leur santé. Ensemble, découvrons-en un peu plus.








Maladie de Carré : un virus, probablement celui de la maladie de Carré, entouré de cellules sanguines, avec une structure sphérique complexe et des protubérances caractéristiques permettant l'attachement aux cellules hôtes.

La Maladie de Carré du chien, est due à un virus, très contagieux, proche de celui de la rougeole humaine. En effet, c’est une affection virale sévère qui touche les chiens du monde entier, y compris nos chers Whippets. Elle tire son nom du vétérinaire français, Henri Carré, qui la découvre en 1905. Connue pour être hautement contagieuse, elle affecte plusieurs systèmes du corps, notamment respiratoire, gastro-intestinal et nerveux. Cette maladie peut être particulièrement dangereuse pour les chiens non vaccinés et ceux avec un système immunitaire affaibli.

Chez les Whippets, la maladie de Carré présente des défis spécifiques. En raison de leur sensibilité naturelle, les symptômes peuvent être plus prononcés et la récupération plus difficile. De la toux et de la fièvre à des signes neurologiques bien plus graves, cette maladie peut varier grandement en termes de sévérité.









La transmission de la maladie de Carré chez les chiens, y compris chez les Whippets, est un aspect crucial à comprendre pour prévenir sa propagation. Le chien peut attraper le virus de la maladie de Carré par l’intermédiaire d’un contact avec la bouche ou le nez, à travers des fluides corporels infectés comme la salive ou les écoulements nasaux contenant le virus. Cette maladie est principalement transmise par des particules aériennes infectieuses, souvent émises lorsqu’un chien infecté tousse ou éternue. Cela rend les espaces fermés et les zones fréquentées par de nombreux chiens particulièrement risqués.

La période d’incubation est de 3 à 7 jours.

Le virus passe rapidement dans le sang. Il est alors transporté à travers le corps par les macrophages (cellules spécifiques du système immunitaire), où il se multiplie. Il envahit ensuite des organes vitaux comme la rate, le thymus et la moelle osseuse. Sans une défense immunitaire adéquate, le virus s’attaque également aux tissus des systèmes respiratoire, digestif et nerveux.

Les Whippets, comme d’autres races, peuvent également contracter la maladie de Carré par contact direct avec des objets contaminés, comme des bols d’eau ou des jouets. La proximité avec la faune sauvage, qui peut être porteuse du virus, représente un autre vecteur de transmission. Et comme nos Whippets aiment chasser tout ce qui bouge…









La maladie de Carré, bien que redoutable, présente des signes cliniques qui, lorsqu’ils sont reconnus rapidement, peuvent permettre une prise en charge précoce et plus efficace. Voici un aperçu détaillé des symptômes à surveiller chez votre Whippet :

  • Fièvre : Le Whippet peut présenter des épisodes de forte fièvre (hyperthermie).
  • Perte d’appétit et léthargie : Diminution de l’intérêt pour la nourriture et manque d’énergie. Il est amorphe et plus abattu que d’habitude.
  • Toux sèche : Une toux persistante et sèche peut être un signe précoce.

A ce stade, tout dépend de la réponse immunitaire de votre Whippet. Un chien peut guérir seul. Cependant, si la réponse immunitaire est trop légère ou trop lente, le virus va alors se multiplier. D’autres symptômes, plus graves, vont alors apparaître.

  • Écoulements nasaux et oculaires : Observation de sécrétions claires (larmoiement anormal ou épiphora) ou purulentes au niveau du nez et des yeux. Mais on note aussi des cas d’autres signes comme les conjonctivites et les uvéites. Le nerf optique est parfois touché. Cela entraine alors la cécité du chien.
  • Vomissements et diarrhée : Troubles gastro-intestinaux pouvant indiquer une progression de la maladie (gastro-entérite sévère).
  • Hyperkératose de la truffe et des coussinets plantaires : Une production excessive de kératine peut entrainer l’épaississement et le durcissement de la truffe et/ou des coussinets. Ces zones dures peuvent même craquer.
  • Difficultés respiratoires graves : Respiration laborieuse ou rapide, un signe de détresse respiratoire (dyspnée).
  • Désorientation ou comportements inhabituels : Changements dans le comportement ou la confusion.
  • Paralysie ou faiblesse musculaire : Une faiblesse soudaine ou une incapacité à se déplacer normalement.
  • Convulsions et tremblements : Des convulsions ou des tremblements peuvent indiquer une atteinte neurologique sérieuse.

Ces symptômes varient en intensité et peuvent évoluer rapidement. En tant que propriétaire de Whippet, il est essentiel de rester attentif à ces signes et de consulter un vétérinaire le plus rapidement possible si l’un d’eux est observé. La promptitude dans la reconnaissance des symptômes et l’intervention vétérinaire peut faire une différence significative dans l’issue de la maladie.




Maladie de carré : un jeune Whippet au pelage gris et blanc, avec des yeux bleus expressifs. Il a une tache blanche distincte qui court sur son museau.








L’état vaccinal et l’âge du chien jouent un rôle crucial, surtout parce que la maladie affecte principalement les chiots âgés de 3 à 6 mois qui n’ont pas été vaccinés. Dans de rares cas, la maladie de Carré peut également affecter des chiens adultes qui ont été vaccinés.

  • Le diagnostic commence par une évaluation clinique approfondie des symptômes manifestés par le chien. Comme ils sont nombreux et non spécifiques, il peut être difficile d’établir un diagnostic fiable.
  • Des tests complémentaires et avancés, comme l’analyse de fluides corporels (sang, urine) et des échantillons de tissus, sont souvent nécessaires pour confirmer la présence du virus. On parle ici d’isolement ARN par PCR, de prélèvement conjonctival, d’analyse de sang et d’analyse histologique.

Attention, les méthodes de dépistage varient selon que le sujet est vacciné ou non. Le diagnostic est d’ailleurs souvent plus difficile chez les Whippets déjà vaccinés. Mais ce sont des cas plus rares.

Pour combattre le virus de la Maladie de Carré, aucun traitement spécifique n’est actuellement certain. Mais le pronostic vital est engagé dans la moitié des cas.

  • Le Whippet sera d’abord mis à l’isolement. On évite ainsi toute propagation de la maladie. Dans de nombreux cas, l’hospitalisation est nécessaire.
  • En plus des soins de soutien (réhydratation par perfusion), des traitements antiviraux peuvent être envisagés selon l’évolution de la maladie et l’état du chien. Une antibiothérapie à large spectre est souvent mise en place pour stabiliser l’état du chien et soigner les infections bactériennes secondaires. Le vétérinaire va aussi faire baisser la fièvre en administrant des anti-inflammatoires. Il essayera de diminuer la quantité de virus dans l’organisme et soutiendra son système immunitaire en lui donnant des anti-viraux. Enfin, des antidouleurs, des anti-vomitifs ou encore, des anti-diarrhéiques pourront aussi lui être administrés.

Malgré tous les moyens mis en œuvre, votre Whippet n’est pas sauvé. Il peut aussi s’en sortir mais garder de graves séquelles. Le retour à la maison peut alors être envisagé. Il nécessite alors certains aménagements :

  • Créer une zone de repos isolée et confortable, à l’écart des autres animaux domestiques.
  • Adapter l’alimentation : repas facilement digestibles et appétissants pour stimuler l’appétit.
  • Suivi rigoureux des prescriptions médicales et adaptation des soins en fonction des recommandations vétérinaires.
  • Observer toute modification du comportement ou de l’état de santé, et tenir un journal des symptômes pour aider le vétérinaire dans le suivi du traitement.



Un vétérinaire en blouse blanche examinant attentivement un jeune chien blanc qui semble être sur une table d'examen. Le professionnel semble concentré et doux avec l'animal.








La prévention de la maladie de Carré, y compris chez les Whippets, repose sur plusieurs piliers essentiels :

  • La vaccination des chiots, comme celle des adultes, reste le moyen le plus efficace de protéger votre Whippet contre la maladie de Carré. Les injections peuvent être réalisées dès l’âge de 8 semaines.
  • Un calendrier de vaccination régulier doit être suivi dès le plus jeune âge du chien. Alors, attention aux rappels.
  • Maintenir un environnement propre et hygiénique pour votre Whippet est crucial.
  • Nettoyer régulièrement les zones de vie et les objets utilisés par le chien.
  • Restreindre les interactions des chiots vulnérables et en cours de vaccination avec d’autres chiens.
  • Garder vos jeunes Whippets en laisse et minimiser leurs promenades dans les zones où d’autres chiens se rassemblent est préférable.
  • Des examens vétérinaires réguliers sont recommandés pour surveiller la santé générale du chien.
  • Soyez attentif à tout changement dans le comportement ou l’état de santé de votre Whippet.








Pour qui veut Adopter un Whippet, il est essentiel de comprendre le concept de « vices rédhibitoires » (nous reviendrons dessus ultérieurement), notamment en relation avec la maladie de Carré. En effet, cette maladie figure parmi les affections considérées comme vices rédhibitoires dans la loi du 22 juin 1989. Cela signifie qu’elle peut justifier l’annulation de la vente et son remboursement intégral si le chien en est atteint peu après son acquisition.

  • Les futurs propriétaires doivent être informés des risques de la maladie de Carré lors de l’achat d’un Whippet.
  • Il est recommandé de demander un certificat de suspicion à son vétérinaire en cas de doutes.
  • Les éleveurs doivent garantir la santé des chiots, notamment en ce qui concerne les vices rédhibitoires comme la maladie de Carré.
  • Une transparence totale sur l’état de santé des chiots est essentielle.

Cette information est cruciale pour les acheteurs, car elle les aide à prendre des décisions éclairées et à se protéger contre les éventuelles complications de santé de leur futur compagnon. Connaître les droits et les protections disponibles en cas de vices rédhibitoires est une étape importante dans le processus d’achat responsable d’un Whippet.




Représentation stylisée d'un virus rouge, une seringue remplie d'un liquide rouge, et un flacon, posés sur une surface qui semble être mouillée et parsemée de petites pierres. Cela évoque un contexte médical ou de recherche, suggérant peut-être l'étude ou la vaccination contre un virus tel que celui de la maladie de Carré.








Ainsi, au terme de cet article sur la maladie de Carré, un point demeure clair : la prévention et la vigilance sont nos meilleurs alliés. Cette maladie est grave, hautement contagieuse, avec un risque élevé de mortalité. Ses symptômes initiaux, souvent non spécifiques, peuvent s’aggraver rapidement, entraînant des complications neurologiques graves, voire fatales. Bien qu’il n’y ait pas de traitement spécifique pour cette maladie, une prise en charge intensive est souvent nécessaire. Cependant, même si elle est redoutable, elle peut être combattue efficacement par la vaccination des chiots et des adultes et une attention soutenue à la santé de nos Whippets.

En tant que propriétaires passionnés de Whippets, notre rôle est d’assurer leur bien-être en restant informés, vigilants et proactifs. La santé de nos Whippets n’est pas seulement une responsabilité, c’est un acte d’amour et de dévouement. Alors, ensemble, veillons à ce que chaque Whippet vive une vie pleine de joie et de santé.

















Quelques informations complémentaires

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager! :)

Vous pourriez également aimer...

4 commentaires

  1. C’est bien de parler de cette maladie et de ces graves conséquences. Ça peut faire réfléchir quand on hésite à faire vacciner

    1. C’est sûr. Merci Pascale. A bientôt🐾

  2. Je tiens à exprimer ma sincère reconnaissance pour avoir partagé cet article informatif sur la maladie de Carré chez les whippets. En tant que propriétaire d’un adorable whippet, la santé de mon compagnon à quatre pattes est une préoccupation constante, et votre article a été une source précieuse d’informations.

    J’ai été particulièrement impressionné par la manière dont vous avez abordé en détail les symptômes, les méthodes de diagnostic et les options de traitement de la maladie de Carré. Vos explications claires et concises sont d’une grande aide pour les propriétaires de whippets qui cherchent à mieux comprendre cette maladie.

    De plus, votre conseil sur la prévention de la maladie de Carré grâce à la vaccination est extrêmement pertinent. Vous avez souligné l’importance de la vaccination régulière et avez fourni des informations essentielles pour aider les propriétaires à prendre des décisions éclairées.

    L’inclusion d’études de cas et de témoignages de propriétaires de whippets a ajouté une dimension humaine à votre article, montrant comment la sensibilisation et la connaissance de cette maladie peuvent sauver des vies canines.

    En somme, votre article est une ressource inestimable pour tous les amoureux des whippets soucieux de la santé et du bien-être de leurs compagnons à quatre pattes. Merci d’avoir partagé vos connaissances et de contribuer à faire de nos whippets des animaux heureux et en bonne santé.

    1. Merci Dieter 🙏🏻🐾

Laisser un commentaire